Rise up, un outil innovant pour le confort des patients et des soignants


Stéphanie Jacot | diplômée HES | Rise Up10.06.2021

Rise up est un dispositif médical innovant qui permet à des personnes à mobilité réduite de se relever après une chute. Le projet a débuté sous forme de travail de Bachelor à la Haute Ecole Arc de Neuchâtel en partenariat avec l’ASRIMM puis, en tant que travail de Master avec Innokick. Rise up a obtenu en 2020 une bourse de la fondation Gebert Rüf pour son développement. Le projet est actuellement en cours de certification médical et, une mise sur le marché est prévue d’ici fin 2021.

Problématique

A domicile :

En Suisse, on compte 400'000 chutes par année. Les personnes à risque de chute sont principalement les seniors et les personnes handicapées.

Une chute peut causer divers dommages physiques, en plus de certains dommages psychologiques épouvantables. Il n’est pas rare de voir des personnes passer toute une nuit sur le sol froid d’une cuisine. Les conséquences de tels accidents peuvent être traumatisantes et sont souvent le catalyseur du placement en institution des personnes concernées. 

Être dépendant de l’aide d’autrui constitue un stress important pour une population dont la situation est déjà précaire ! Sur le marché, il n’existe aucun outil qui puisse permettre à une personne de se relever seule.


Dans les hôpitaux :

Environ 10% des patients hospitalisés font l’expérience d’une chute durant leur séjour! C’est le type d’accident le plus observé dans les hôpitaux.

Le personnel soignant doit réagir vite car les séquelles qu’engendrent une période prolongée sur le sol peuvent être graves. Néanmoins, on estime que seulement une chute sur cinq provoque des blessures. 

Le personnel soignant fait donc régulièrement face à des personnes au sol, qu’il faut relever !

Le lift à sangle est le dispositif le plus répandu dans les centres médicalisés pour relever une personne du sol. Ce dispositif requiert une formation spéciale pour être utilisé correctement. Les étapes d’utilisation sont longues et contraignantes, de plus il est nécessaire de faire appel à deux soignants pour l’utiliser de manière optimale. 

Cela a pour effet de dissuader les soignants, déjà sous pression, qui préfèrent alors relever les patients à la force de leurs bras. 

Cette pratique répandue peut avoir des effets regrettables sur la santé du personnel soignant : maux de dos, courbatures, crampes, foulures, fatigue accrue etc. qui entraînent inévitablement des incapacités de travail.


Solutions

Nos observations initiales se sont déroulées aux domiciles de personnes souffrant de handicap musculaire : myopathies, sclérose en plaque, paraplégie et syndrome post-poliomyélite principalement. 


Le propos de cette recherche visait à déterminer le niveau d’autonomie au sol après une chute. Nous avons découvert que le déplacement au sol, suite à une chute molle, se faisait en balançant le haut du corps de gauche à droite ce qui initie un déplacement en arrière sur le fessier. Quel que soit le handicap observé, ce type de déplacement constituait le moindre effort. Ce fait nous a permis d’envisager une architecture initiale pour notre solution.


Si le déplacement au sol s’avère relativement aisé pour les utilisateurs concernés, se relever de quelques centimètres s’est avéré extrêmement complexe. En effet, lors des tests même un dénivelé de 1.5 cm pouvait déclencher une perte d’équilibre fâcheuse. Le système que nous allions développer devait donc atteindre le ras du sol pour accueillir l’utilisateur sans le blesser.


L’idée derrière Rise up est simple : proposer une chaise dont l’assise souple atteint le ras du sol et permet à l’utilisateur de s’y glisser selon le déplacement de moindre inconfort au sol. Ensuite, grâce à une commande simple, l’assise s’élève du sol jusqu’à une hauteur maximale de 70 cm qui permet de régler la hauteur idéale pour se transférer ou se relever en retro-calé.


Grâce au soutien de Gebert Rüf Stiftung, le développement de Rise up a pris de la vitesse. Dans notre startup, nommée fair&square, nous avons développé deux prototypes fonctionnels que nous avons testés avec des utilisateurs en situation de handicap, des personnes âgées ainsi que dans des institutions médicalisées.


Le financement de ces étapes était crucial pour valider le concept et répondre au mieux à la problématique du terrain. Le retour des soignants était également très intéressant et nous a permis de développer de nouvelles options. Rise up va ainsi offrir 3 fonctions : relever, transférer et peser les patients -grâce à des capteurs intégrés-.


Ces options permettent un gain de place important dans les établissements médicaux. Rise up permet de relever, transférer et peser un patient dans la dignité et en toute simplicité. A domicile, Rise up permet de se relever et offre une meilleure adaptabilité à son lieu d’utilisation grâce au choix de la hauteur du siège.


Rise up est en cours de certification médicale.

Plus d’infos sur www.fairandsquare.ch

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

Meistgelesen